Vase François » Origines et l'histoire

Francois Vase (Fiona Willis)

Le François Vase est un grand volute-cratère attique datant de c. 570-565 avant notre ère, et c’est peut-être l’exemple par excellence de la style de poterie de figures noires. Une gamme étonnante des scènes et des personnages de la mythologie grecque, couvrir le vase et rendent une référence importante pour ces histoires, dont certaines n’existent plus sous forme écrite.
Le vase a été découvert en vers 1845 EC à Chiusi, Étrurie (Italie centrale) de l’italien, Alessandro François. François a passionnément cherché les pièces manquantes du vase, mais malheureusement sans succès. Néanmoins, il est l’exemple le plus complet survivant de cette forme de vase. Volute-cratère était une forme très probablement inspiré par les vases de bronze plus tôt et a été utilisé pour le vin. Des premiers exemples du style figures noires, le vase est de 66 cm (26 pouces) de haut et signé en deux endroits: "Ergotimos m’a fait ; Ergotimos et Kleitias peint me", deux célébré crafsmen en céramique attique et collaborateurs fréquents. Le vase est recouverte de 270 figures humaines et animales, ainsi que plusieurs objets tels que des autels, des colonnes, des fontaines et des meubles, tous peints en noir, violet et blanc sur le fond d’argile orange, pâle. Exceptionnellement, les figures et les objets sont soigneusement étiquetés avec 121 inscriptions.
Six frises entourent le vase avec des scènes mythologiques : deux sur le cou, trois sur le corps principal et l’autre autour du pied. Le parement supérieur illustre la chasse au sanglier Calydonian avec Pélée Méléagre, Melanion, Dioskouroi et l’Atalanta et sur le revers, les célébrations (geranos) des Athéniens et Thésée, après sa victoire sur le Minotaure à Cnossos. La bande du cou bas montre la bataille entre les Lapithes et les centaures lors du mariage de la Peirithoos roi de Lapithes. Thésée est présente, aux côtés des Lapithes, la seule instance en céramique attique. Les jeux funéraires de grand ami Achille Patroklos, avec plusieurs chars de course, est au verso.

Ajax and Achilles, Francois Vase

Ajax et Achille, Vase François

La bande supérieure du corps vase montre des dieux aux noces de Pélée et Thétis. La bande du milieu montre une scène de la guerre de Troie : poursuite d’Achille de Troilos, qui est à cheval, avec son père Priam à la recherche des murs de Troie. Au verso de cette bande est la plus ancienne et la plus complète représentation du mythe de retour d’Héphaïstos, où les dieux de l’Olympe vous attendent le Dieu du retour de la métallurgie à l’Olympe pour libérer Héra de son emprisonnement dans le trône magique qu’il avait créé (pour gagner Aphrodite, comme son épouse). La bande inférieure montre lions et divers animaux mythiques comme les griffons et une paire de sphinx héraldique. Le pied du vase illustre une bataille comique entre pygmées de chèvre à cheval brandissant des bâtons courbés et grues regard agressifs. En outre, sur les côtés de chaque poignée, il y a une Gorgone peinte, Artemis avec un animal dans chacune de ses mains (dans une maîtresse de la posture d’animaux) et Ajax transportant Achille.
Incroyablement, le vase a été brisé en 638 morceaux dans une protestation scandaleuse par un gardien de musée en 1900 de notre ère. Toutefois, la restauration méticuleuse a assuré que cette pièce magnifique et importante continue d’enchanter les visiteurs modernes au Musée archéologique de Florence.

Articles Recommandés