Gezer » Origines et l'histoire

Gezer Calendar Original (Oncenawhile)

Gezer est une ancienne ville et le site archéologique situé dans le centre d’Israël où les montagnes centrales rencontrent la Shéphélah Nord, environ 10 km au sud-est de la ville de Ramleh. Selon la Bible hébraïque, Gezer était une des grandes villes fortifiées par Salomon, en outre à Jérusalem et Megiddo, Hazor (1 Rois 09:15 – 17).
Gezer est situé sur un tertre artificiel ou dire en arabe — translittéré comme tel en caractères latins de l’hébreu - composé de plus de 25 couches de débris et de sol, représentant les restes matériels des périodes successives d’occupation humaine. La butte de Tel Guezer mesure environ 650 mètres de long est à l’Ouest, de 200 à 250 mètres de large, avec des collines à l’est et ouest se termine et une trempette ou « saddle » entre les deux.
Le site fut habité environ 3500 avant notre ère par le biais de l’époque romaine. Il est resté un petit règlement non supplémenté jusqu'à l’âge de Bronze moyen (c. 2000-1500 BCE) (la « MB »), lorsque les fortifications en pierre ont été construites tout d’abord. Des fortifications supplémentaires et structures monumentales ont été construits dans l’âge du fer, parfois du 10 au VIIIe siècle avant notre ère, et le site a continué à être habité jusqu'à la période romaine.

Géographie et fouilles

Emplacement stratégique

Gezer occupe une position géographique stratégique dans l’antiquité. Elle était située juste à l’est de la Via Maris qui reliait l’Égypte au nord le long de la mer et est alors passé de Megiddo et à Damas. C’est également sur la « route » qui a couru est à travers les collines vers Jérusalem et Jordanie. La route a couru autour au nord du tell, dans la vallée de Aijalon où la Bible hébraïque dit que la lune « est resté » Quand Josué ordonna de faire (Josué 10 : 12-13).
Gezer occupe une position géographique stratégique dans l’antiquité. Elle était située juste à l’est de la Via Maris qui reliait l’Egypte à Damas.

Fouilles de Tel Guezer

Le site a été fouillé à plusieurs reprises au cours du siècle. Il a été fouillé par l’archéologue irlandais R.A.S. Macalister pour le Palestine Exploration Fund (DEP) dans le début 20ème siècle de notre ère et ensuite, plus de 50 ans plus tard, par une expédition conjointe de l’hébreu Union Collège biblique et archéologique School (HUC) et le Musée de sémitiques de Harvard dans "CE" des années 1960 et années 1970 CE et par des archéologues de l’Université de l’Arizona en 1984, CE et CE de 1990. À partir de 2015 CE, il est actuellement être fouillé par une équipe de l’Institut de Tandy pour l’archéologie au séminaire théologique de Baptiste sud-ouest (SBT) et par un groupe de l’Institut de Moscou pour l’archéologie à la Nouvelle-Orléans Baptiste théologique séminaire (NOBTS) qui est creuser un aqueduc de Gezer.

Plus ancienne Occupation du Site

Les premières traces d’occupation de Tel Guezer remonte à l’âge du Bronze au début (EB), probablement dans la période comprise entre environ 3500 – 3250 avant notre ère. La période a été appelée « Ghassulian-Beersheba », et Pendant ce temps, les habitants vivaient initialement dans des grottes. Plus tard, quand ils ont déménagé pour les autres habitations, ils utilisés les grottes comme tombes et les fours crématoires. Le tell est occupé tout au long de l’EB, mais la colonie a été détruite à la fin de l’EB le 24ème siècle avant notre ère.

L’âge du Bronze moyen (2000-1500 av. J.-C.)

Dans la première période de la MB, appelé le « Bronze moyen âge I » (MBI), le tell était encore habité, comme en témoigne la présence de poteries MBI dans l’enregistrement archéologique. Dans la deuxième partie de la Mo, appelé « Moyen âge du Bronze II » (PMBI), environ 1875 – 1850 avant notre ère, le processus de construction de la ville a commencé. Vastes fortifications furent construites sur tout le site, y compris les murs en pierre et tours, un glacis et une porte sur la colline occidentale. La ville fortifiée de la Mo a été détruite à environ 1500 av. J.-C. à la fin de la Mo.

The MB Canaanite gate after excavation.

La porte de la Cananéenne MB après excavation.

Le haut lieu

Dans la dernière partie de la Mo II, appelé « L’âge du Bronze moyen IIC » (MBIIC), dix colonnes ballastées, 1,65 à 3,25 mètres de haut, appelés le « haut lieu », ont été construits à Gezer. Ils étaient aussi appelés « menhirs », « stèlesde commandes », ou «Massebot. » Le but des pierres du haut lieu n’est pas connu, mais il a été suggéré qu’elles étaient utilisées à des fins sectaires ou peut-être comme autels, éventuellement, à des fins de sacrifice de nourrissons. Toutefois, l’excavatrice de longue date de Tel Guezer, William G. Dever, a récemment rejeté la dernière suggestion, faisant remarquer que, bien qu’il y avait preuve de sacrifice de nourrissons, il a été constaté dans une strate différente de celui de la grande Place. Au lieu de cela, Dever a suggéré, les pierres peuvent ont été utilisés pour immortaliser un traité parmi les dix tribus dans la région.

The standing stones of Gezer's

Les menhirs de Gezer

Le système d’eau Tel Guezer

Un système sophistiqué de l’eau a été construit à Gezer dans la MB, peut-être dès 2000 avant notre ère. Le circuit d’eau a été conçu pour permettre aux habitants de la ville à une source d’eau dans les murs de la ville en salubrité des aliments contre les ennemis. Il comprenait un arbre long en pente permettant aux gens de marcher jusqu'à un bassin où l’eau recueillie.

The entrance to Gezer's water system during the 2011 excavations.

L’entrée de système d’eau de Gezer lors des fouilles de 2011.

L’âge du Bronze

À la fin l’âge du Bronze (LB), Gezer fut reconstruit, mais la ville fut conquise plusieurs fois au cours de la période par les armées égyptiennes et apparemment passa sous le contrôle de l’Égypte. Une inscription datant de 1468 BCE indique que Gezer est conquise par Thoutmosis III. Puis, sous le règne de Thoutmosis IV, à la fin 15ème siècle avant notre ère, le roi de Gezer a été cité à comparaître devant le Pharaon. Les Égyptiens ont été également dit d’avoir fait prisonniers à Gezer et envoya en Egypte, selon une stèle de Thoutmôsis IV, une lettre cunéiforme trouvée à Gezer par Macalister et une autre inscription antique. Puis à la fin du XIIIe siècle avant notre ère, Gezer a été capturé et détruit par le pharaon Mérenptah, selon la stèle du pharaon. Au 12ème siècle avant notre ère, les Philistins conquirent Gezer et a pris le contrôle de la ville.

Références dans la Bible hébraïque

Gezer est souvent évoqué dans les comptes bibliques dont le réglage est le LB ou l’âge du fer, dont les suivants :
  • Josué 10:33
  • Joshua 16:10
  • Joshua 16:3
  • Josué 21:21
  • Les juges 01:29
  • 2 Samuel 05:25
  • Chroniques 20:4
  • 1 Rois 09:15-17

L’époque de Josué

Selon la Bible hébraïque, roi de Gezer Horam aidé Lakish et fut battu par Josué, mais Gezer a continué à être habitée par les Cananéens (Josué 10:31-33 et 16:3 ; Les juges 01:29).

L’époque de David et Salomon

Selon le récit biblique, bon nombre des batailles de David avec les Philistins eurent lieu autour de Gezer (1 chroniques 14:16 et 20:4 et 2 Samuel 05:25). Il a été suggéré que David a fait capturer pas Gezer - ou Ashdod, Ashkelon ou Gaza - parce qu’il ne voulait pas interférer avec la participation de l’Egypte dans ces villes.
Un récit biblique dit que Gezer a été détruite par un pharaon égyptien au 10ème siècle avant notre ère (éventuellement le Pharaon de la dynastie de 21st Siamun) (1 Rois 09:16). La ville a ensuite été donnée à la fille du Pharaon en dot quand elle a épousé Salomon et à ce moment-là, Gezer est devenue une ville israélite et « Solomon reconstruit Gezer » (1 Rois 09:15 – 17).
La Bible hébraïque affirme également que Solomon a utilisé le travail forcé « pour construire le mur de Jérusalem, Hazor, Megiddo, [et] Gezer » (1 Rois 09:15). Dans l’âge du fer, une porte de six chambres a été construite sur la selle. Mais les archéologues sont en désaccord sur la datation des portes. Pendant ou peu de temps avant l’excavation HUC-Harvard, Yigael Yadin Macalister réexaminée de datation de la porte à Gezer (qui Macalister a incorrectement datés de la période de Maccabée) et attribué la porte de Gezer, ainsi que celles de Megiddo et Hazor, à Salomon au 10ème siècle avant notre ère.
Toutefois, autres archéologues ont daté re-du les portes et certaines autres structures massives à des dates ultérieures - la 9e et les 8ème siècles avant notre ère. Néanmoins, pour l’instant, l’administration de l’expédition actuelle à Gezer continue à maintenir que la porte à des dates de Gezer à Salomon et du 10ème siècle avant notre ère, comme Yadin dit.

The remains of the six-chambered gate.

Les vestiges de la porte de six chambres.

L’âge du fer

Au cours de l’âge du fer, Gezer a été attaqué plusieurs fois. En outre, elle fut à nouveau conquise par l’Égypte, selon une inscription de Karnak datant à 918 BCE. L’archéologue américain célèbre Albright, longtemps directeur de l’école américaine de recherche Oriental à Jérusalem en "CE" des années 1920 et CE des années 1930, a déclaré que le Pharaon Shishak était responsable de l’attaque dans la fin 10ème siècle avant notre ère. Albright a ajouté que Gezer a ensuite été abandonné. Poterie, cependant, suggèrent que la ville a continué à être habité par une population importante dans le 8ème et 7ème siècles avant notre ère.
Dans la seconde moitié du 8ème siècle avant notre ère, le roi Assyrien Téglath-Phalasar III (745-728 av. J.-C.) a attaqué et assiégé Gezer. Puis, après que le Royaume du Nord d’Israël a été conquise par les Assyriens à la fin 8ème siècle avant notre ère, Gezer fit partie du Royaume de Juda. Enfin, à la fin de la 7ème et au début du 6ème siècle avant notre ère, Gezer, comme Jérusalem, a été capturé par le roi de Neo-babylonien Nebucadnetsar.
Beaucoup de gens de Juda furent emportés vers les terres à l’est contrôlé par les Neo-Babyloniens, et ils y est resté pendant plusieurs décennies durant l’exil à Babylone. Cependant, commençant en 539 avant notre ère, beaucoup d'entre eux sont retournés à Juda après leur libération par un édit publié cette année-là par le roi de Perse, Cyrus le grand, qui a conquis les Neo-Babyloniens.

Les périodes persans et hellénistique/Maccabean

Après l’exil babylonien, l’ancien Royaume de Juda, est devenu la province perse de « Yehud ». Puis, dans la période hellénistique, la province fit partie du Royaume lagide d’Égypte hellénistique. Un sceau trouvée dans Gezer montre que la ville faisait partie de la province de Yehud dans la période Perse et ptolémaïque.
Dans la période Maccabéenne, Gezer a été capturé par les Maccabées et les rois hasmonéen Simon Maccabaeus et John Hyrcanus a vécu là-bas, après quoi la ville peut avoir été temporairement désertée.
One of the boundary stones from the Roman period.
Une des pierres limite de la période romaine.
Hérodien, périodes romaines et Byzantine
Hérodien et périodes romaines dans le premier siècle de notre ère, Gezer semble avoir fait partie de la succession d’un propriétaire grec nommé Alkios. Il a été apparemment exploitée par des colons juifs qui vivaient sur la terre. Les pierres de limite inscrit peuvent appartenir à l’époque romaine. Tel Guezer peut avoir été inhabitée après cela, mais les périodes romaine et Byzantine, il était apparemment utilisé comme l’emplacement des tombes et des structures autres que les habitations.

Articles Recommandés